le point de vue de la fourmi

lundi 22 octobre 2012
par  P. Robert
popularité : 3%

Au départ de ce cours de Seconde, il s’agissait d’un problème de point de vue : comment faire croire au spectateur qu’il est une fourmi se baladant dans les hautes herbes ? A l’arrivée, la comparaison des réalisations a conduit à la mise en commun d’une série d’artifices provoquant cet effet : choix de hauteurs de cadrages, de gros plans, d’entrées dans le champ de l’image.

La discussion a également permis de re-préciser pour toute la classe des enjeux de représentation de l’espace en profondeur ou à plat. Elle a été l’occasion de mettre en évidence une chose indispensable en arts plastiques : face à la multitude des choix possibles, il faut prendre des décisions. Décisions portant sur l’usage ou non de la couleur, du travail ou non en grand format, avec ou sans volume, sur un ou plusieurs supports, de manière réaliste ou non, etc.