Information sur l’achat d’une calculatrice

par Webmestre

L’achat d’une calculatrice représente une part significative du budget des familles consacré aux fournitures scolaires, et il n’est pas toujours facile de choisir un modèle adapté aux besoins pédagogiques réels.

Cependant, le programme de mathématiques de seconde rend son utilisation obligatoire.

Les professeurs de Mathématiques du lycée de Vauréal, soucieux de gagner en clarté et en efficacité dans leur enseignement, vous proposent, au choix, les modèles suivants :

  • Modèle TI 82 Advanced (environ 60€)
  • Modèle TI 83 premium CE Python (environ 90 €), pour les élèves qui poursuivront des études scientifiques.

* C’est pour ces machines que seront données les explications.
Les élèves disposant d’autres types de machines devront apprendre par eux-mêmes comment s’en servir. La calculatrice devra cependant posséder les caractéristiques suivantes :

    • Ecran graphique et Table de valeurs d’une fonction numérique
    • Gestion de listes (mini tableur) et fonctions statistiques associées.
    • Gestion des lois de distribution de séries statistiques.
    • Etre programmable.
    • Disposer du mode « examen » (obligatoire pour tout épreuve du baccalauréat)

-  Par ailleurs, une partie du programme de mathématiques, de la seconde à la terminale, dans les séries générales et technologiques est consacrée à l’algorithmique, en particulier en langage « Python ». Cet apprentissage pourra se dérouler en salle informatique (si le professeur en a la possibilité), en vidéo-projection, au tableau, sur papier… l’objectif étant de familiariser les élèves avec ce langage.

Certaines calculatrices sont dotées du langage « Python », d’autres non.
L’achat d’une telle calculatrice n’est pas indispensable, mais conseillé pour les élèves qui ont l’intention de suivre la spécialité « mathématiques » en filière générale.

Attention :

  • N’achetez pas d’occasion un modèle ancien dépourvu du mode examen.
  • Conservez votre preuve d’achat pour la garantie en cas de problème.
  • En cas de difficulté financière, il est possible de faire une demande d’aide au Fonds Social Lycéen.