Don du sang : récit d`une aventure collective au lycée.

lundi 9 juin 2014
par  B. Boucher
popularité : 15%

Histoire d”une réussite :

Trois classes du lycée ont travaillé depuis la rentrée sur cette action, la seconde 8, option SL (sciences de laboratoire), la seconde STD 2 A et la 1ère STD 2 A (Arts appliqués).

La Seconde 8, encadrée par ses professeurs de SVT et Physique, a reçu Pierre Lion,représentant de l’association Laurette Fugain (créée en hommage à cette jeune fille décédée suite à une leucémie) qui les a sensibilisés aux divers types de don du sang ; ils sont allés sur le site de Pontoise, guidés par Ahmed Slimani, responsable des prélèvements, y ont rencontré des donneurs et les infirmières qui collectent le sang, ont pu travailler sur les contre-indications. La visite s’est achevée sur une collation offerte par l’EFS.

Forts de ces différents apports, les élèves ont pu créer des diaporamas, présentant le don du sang comme une nécessité vitale pour bon nombre de malades. Ils ont alors sensibilisé les donneurs potentiels en passant dans les classes comptant des élèves majeurs. L”accueil qui leur fut réservé fut majoritairement excellent, certaines classes applaudissant même ces élèves, plus jeunes qu’eux, qui débordaient de conviction et de générosité.

Quant aux deux classes d’Arts Appliqués, l’une, la 2nde, s’est perfectionnée dans la technique de création à base de papier mâché afin de travailler à la décoration de la maison des Lycéens, salle où devait se dérouler la collecte de sang. Devenue experte en la matière, cette classe a pu initier les 1ères et les Terminales à cette technique. Des badges, reprenant les motifs des travaux en papier mâché et destinés à être distribués aux donneurs, ont été commandés.

La 1ère, elle, s’est concentrée sur la création d”affiches et sur le laboratoire de douceurs à savoir préparer une collation inédite, dans le cadre du design culinaire : l’inventivité des formes, des couleurs et des présentoirs des gâteaux faits maison, a séduit tous les donneurs et aussi les visiteurs attirés par cette exposition étonnante, donnant à voir et à manger.

L’EFS, enthousiasmé par la décoration de la salle, a souhaité utiliser les œuvres des élèves lors de leurs futures collectes. Toute l”équipe, infirmières et médecins, a été sensible à cet élan de générosité émanant des plus jeunes et se communiquant à bon nombre d’adultes, jusque là non donneurs.

Tous les enseignants mobilisés sur ce projet remercient du fond du cœur tous les élèves qui se sont investis avec efficacité et une haute conscience morale durant plusieurs semaines et qui sont les artisans de ce succès.

B. Klein